#Kazan2019 – Romain Bert – Pâtisserie Confiserie

Du 22 au 27 août 2019, ces jeunes néo-aquitains vont représenter la France aux mondiaux des olympiades des métiers, la compétition Worldskills qui va se dérouler à Kazan en Russie. Suivez ces jeunes talents, encouragez-les et si l’aventure vous tente, suivez leurs traces en vous inscrivant aux sélections régionales de Nouvelle-Aquitaine.

Romain Bert – 20 ans – Contrat d’apprentissage – Equipe de France 2019

« Rester humble et savoir se remettre en question pour progresser. »

Romain Bert

NOUVELLE-AQUITAINE
Champion de France
45e WorldSkills Competition
Finales Nationales Normandie 2018
Pâtisserie – Confiserie – Pôle Alimentation

TON MÉTIER ? UNE PASSION ? UNE DÉCOUVERTE ?

Alors tout d’abord, mon métier n’est pas une passion que j’ai depuis tout petit ou qui m’aurait été transmise. Vers la fin du collège, j’ai commencé à m’y intéresser mais je n’avais pas particulièrement en tête d’en faire un métier. Petit à petit, c’est tout de même devenu une passion et après avoir participé à quelques stages, j’ai décidé de m’y consacrer sérieusement. C’est pourquoi, à la sortie du collège, j’ai choisi de me diriger vers un CAP Pâtisserie. Ce que je faisais me plaisait vraiment donc j’ai voulu continuer et j’ai vu que beaucoup de concours existaient dans cette profession. J’aime l’esprit de compétition donc j’ai rapidement voulu y participer. Avant la compétition WorldSkills, j’ai participé au concours du Meilleur Apprenti de France ainsi qu’à plusieurs concours régionaux.

POURQUOI LA COMPÉTITION WORLDSKILLS ?

C’est mon centre de formation et principalement mon formateur qui m’a fait découvrir la compétition des Olympiades des Métiers. Je n’en avais pas du tout entendu parler avant. Je suis actuellement un BTM Pâtissier et mon formateur me disait que participer aux Olympiades des Métiers WorldSkills serait un très bon complément et me permettrait d’évoluer encore plus vite. Je me suis donc inscrit sans vraiment savoir à quoi m’attendre. Cette expérience est vraiment géniale. Toutes les étapes de la compétition nous obligent à nous remettre constamment en question. C’est également une incroyable expérience humaine : vous faites partie d’une équipe, vous rencontrez de nouvelles personnes et vous apprenez de nouvelles choses.

TON MODÈLE ?

Je ne crois pas avoir de modèle précis. Il y a beaucoup de grands pâtissiers admirables mais il n’y en a pas un dont je m’inspire en particulier.

TON PLUS GROS CHALLENGE JUSQU’À KAZAN ?

Le plus dur sera la gestion des entraînements, dès la tombée du sujet. Il va falloir que j’arrive à organiser mon temps avec mon entreprise aussi ! L’optimisation de mon temps afin de caler les entraînements nécessaires sera primordial.

ET APRÈS ? TES OBJECTIFS ?

Actuellement je suis encore en apprentissage, je prépare un brevet de maîtrise donc l’objectif est de finaliser cela. J’aimerais pouvoir me mettre à mon compte un jour, c’est vraiment un objectif et je pense que ce qui m’arrive avec la compétition WorldSkills pourra m’y aider à plusieurs niveaux. Mais à plus court terme je veux vraiment terminer tout ce que j’ai entamé et aussi continuer de participer à des concours. Je suis encore jeune donc il faut que je profite de pouvoir le faire. Je suis également au sein d’une très bonne entreprise et je me vois bien continuer d’y travailler, d’y évoluer, je m’y sens très bien.

Crédits ©Worldskills France

#Kazan2019 – Paul Monier – Cablâge des réseaux très haut débit

Du 22 au 27 août 2019, ces jeunes néo-aquitains vont représenter la France aux mondiaux des olympiades des métiers, la compétition Worldskills qui va se dérouler à Kazan en Russie. Suivez ces jeunes talents, encouragez-les et si l’aventure vous tente, suivez leurs traces en vous inscrivant aux sélections régionales de Nouvelle-Aquitaine.

Paul Monier – 23 ans – Contrat d’apprentissage -Equipe de France 2019

« Toujours plus haut, toujours plus loin ! »

Paul Monier

NOUVELLE-AQUITAINE
Vice-Champion de France
45e WorldSkills Competition
Finales Nationales Normandie 2018
Câblage des réseaux très haut débit – Pôle Communication et numérique

TON MÉTIER ? UNE PASSION ? UNE DÉCOUVERTE ?

J’ai découvert mon métier grâce aux cours. Au début, je voulais m’orienter vers l’informatique, mais ça ne me plaisait pas plus que ça. J’ai alors connu la fibre optique, et j’ai été dans cette voie. J’étais un peu dubitatif au début mais au final, c’est devenu une vraie passion.

POURQUOI LA COMPÉTITION WORLDSKILLS ?

J’ai connu la compétition grâce à mon formateur au CFA. Il m’en a parlé et j’ai trouvé ça tentant. J’ai eu de mal à m’adapter au début, surtout au niveau
des entrainements. Finalement, ce même professeur commençait à douter de mes capacités, j’ai tout donné pour lui montrer que je pouvais y arriver.
Ensuite, j’ai véritablement été emporté par la compétition.

TON PLUS GROS CHALLENGE JUSQU’À KAZAN ?

Mon gros challenge c’est le BAC. Quoique… J’ai actuellement un problème au bras qui m’handicape beaucoup dans mes tâches, il faut vite que je règle ce problème ! C’est quasiment plus important que mon BAC !

ET APRÈS ? TES OBJECTIFS ?

J’ai envie de faire carrière dans l’entreprise où je suis actuellement, le but étant de gravir les échelons évidemment.

Crédits ©Worldskills France

#Kazan2019 – Anthony Bourgeade – Peinture Automobile

Du 22 au 27 août 2019, ces jeunes néo-aquitains vont représenter la France aux mondiaux des olympiades des métiers, la compétition Worldskills qui va se dérouler à Kazan en Russie. Suivez ces jeunes talents, encouragez-les et si l’aventure vous tente, suivez leurs traces en vous inscrivant aux sélections régionales de Nouvelle-Aquitaine.

Anthony Bourgeade – 21 ans – salarié – Equipe de France 2019

« Croire en soi et donner le meilleur pour ne rien regretter ! »

Anthony Bourgeade

NOUVELLE-AQUITAINE
Champion de France 45e WorldSkills Competition
Finales Nationales Normandie 2018
Peinture automobile – Pôle Automobile et engins

TON MÉTIER ? UNE PASSION ? UNE DÉCOUVERTE ?

Je suis arrivé dans la peinture automobile grâce à ma famille. Nous sommes carrossier-peintres depuis trois générations et déjà à 10 ou 11 ans j’étais au garage avec mon père et mon grand-père. Je lavais les voitures, je ponçais. Ce n’était pas grand chose mais ça a commencé là. A 15 ans je suis ensuite parti en apprentissage. J’ai suivi un CAP carrosserie puis un CAP peinture automobile et j’ai ensuite intégré un CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) peintre confirmé dans lequel je suis actuellement.

POURQUOI LA COMPÉTITION WORLDSKILLS ?

J’ai voulu intégrer le CQP de Brive et ils avaient déjà envoyé plusieurs candidats aux Olympiades des Métiers. Je connaissais déjà un peu la compétition, mon professeur m’a encore plus motivé à y participer et je me suis inscrit. J’avais déjà participé au concours du Meilleur Apprenti de France en 2016, que j’ai remporté. Les Olympiades des Métiers c’est différent, ça représente le niveau supérieur donc c’était un excellent challenge. C’est d’ailleurs ma deuxième participation, j’avais terminé 4ème lors des Finales Nationales de Bordeaux en 2017.

TON MODÈLE ?

Mon père. Il a commencé et réussi jeune, il a repris l’entreprise de son père donc si je dois citer quelqu’un c’est vraiment lui.

TON PLUS GROS CHALLENGE JUSQU’À KAZAN ?

Mon plus gros challenge était je pense la semaine de sélection pour l’Équipe de France des Métiers, au mois de janvier. J’ai affronté celui qui a terminé second à Caen. Mon objectif c’est de l’emporter pour confirmer ma place de titulaire en Équipe de France. Je me suis beaucoup entrainé pour cela, au garage avec mon père ou à l’école avec mon professeur.

ET APRÈS ? TES OBJECTIFS ?

A terme, j’aimerais faire comme mon père et reprendre l’entreprise familiale. Mais pour le moment il faut que je peaufine, que j’accumule de l’expérience. Je vais peut-être partir à l’étranger, je ne sais pas encore, mon objectif c’est vraiment Kazan et pour le reste je verrai plus tard.

Crédits ©Worldskills France

11 néo-aquitains en équipe de France !

45ème olympiades des métiers, la suite…..

Tests physiques et mesure de la capacité à résister à la pression étaient au programme pour sélectionner les membres de l’équipe de France.

Après deux jours intenses passés à l’Institut National du Sport de l’Expertise et de la Performance par l’ensemble des médaillés d’or et d’argent des finales nationales de Caen, ce sont 11 néo-aquitains qui intègrent l’équipe de France sur les 41 titulaires qui la composent.

Liste des sélectionnés de l’équipe Nouvelle-Aquitaine


L’ensemble des membres de l’équipe de France va maintenant se préparer pour la compétition internationale. Perfectionnement technique, préparation physique et mentale seront au rendez-vous de ces 6 prochains mois.

L’ultime étape se déroulera à Kazan en Russie du 22 au 27 août 2019 où nos 11 candidats représenteront la France dans 9 des 37 métiers de la WorldSkills Compétition.

  • 1
  • 2

© 2021 Droits réservés - Région Nouvelle-Aquitaine