#Kazan2019 – Thomas Besson – Imprimerie

Thomas Besson - Imprimerie ©Worldskills France

Du 22 au 27 août 2019, ces jeunes néo-aquitains vont représenter la France aux mondiaux des olympiades des métiers, la compétition Worldskills qui va se dérouler à Kazan en Russie. Suivez ces jeunes talents, encouragez-les et si l’aventure vous tente, suivez leurs traces en vous inscrivant aux sélections régionales de Nouvelle-Aquitaine.

Thomas Besson – 21 ans – Salarié – Equipe de France 2019

Ne jamais rien lâcher, toujours foncer !

Thomas besson

NOUVELLE-AQUITAINE
Champion de France
45e WorldSkills Competition
Finales Nationales Normandie 2018
Imprimerie – Pôle communication et numérique

TON MÉTIER ? UNE PASSION ? UNE DÉCOUVERTE ?

C’est mon cousin qui m’a fait découvrir ce métier. Depuis, je me lève chaque matin sans problème. J’aime consacrer du temps à l’apprentissage, ça me forme et me permet de compléter mon panel de capacité.

POURQUOI LA COMPÉTITION WORLDSKILLS ?

C’est un ancien professeur qui m’avait fait connaitre les Olympiades des Métiers en 2011. Sur le coup, à l’époque, je ne m’étais pas laissé tenter. Mais 7 ans plus tard, j’ai entendu parler de la compétition WorldSkills autour de moi, et je me suis alors inscrit.

TON MODÈLE ?

Je n’ai pas véritablement de modèle, mis à part mes collègues et mon patron. Ils m’apprennent de nouvelles choses chaque jour. A part eux, je n’ai pas de vrais modèles, en tout cas pas dans mon métier.
En général, je suis admiratif du basketteur américain LeBron James : son parcours et sa carrière sont exceptionnels. Il dégage une telle assurance, un tel charisme. Il est le joueur le plus fort, le plus complet de sa génération et c’est aussi un monstre de travail et de motivation.

TON PLUS GROS CHALLENGE JUSQU’À KAZAN ?

Le plus gros challenge, pour moi, va être d’arriver à allier mes entraînements intensifs et mon travail.

ET APRÈS ? TES OBJECTIFS ?

L’idée de monter ma propre structure ne m’a pas encore effleuré l’esprit. Il faut d’abord que je monte en hiérarchie, et après oui peut-être que je pourrais songer à créer ma propre structure.

Crédits ©Worldskills France