Alice Lacombe

Bénévoles : Alice Lacombe

Si vous ne connaissez pas encore Alice Lacombe, il est encore temps d’y remédier ! Cette jeune fille blonde, fraîchement trentenaire, est devenue une figure incontournable dans le bénévolat. Après avoir été responsable des bénévoles sur les sélections régionales des Olympiades des Métiers et sur la compétition internationale des Abilympics en mars dernier, elle renouvelle l’aventure sur les sélections nationales des Olympiades des Métiers 2017.

1/ Quel est votre parcours dans le bénévolat ? Plus qu’un métier, c’est une véritable vocation ?

« Je suis tombée dedans en 2011… J’ai intégré la Mairie de Bordeaux en tant que service civique aux affaires culturelles, et plus précisément au Patrimoine pour l’organisation des Journées européennes du patrimoine 2011. L’objectif : recruter 50 bénévoles. Un vrai challenge… Résultat : quelques cheveux blancs… et une expérience inoubliable ! J’ai découvert des personnes extraordinaires, amoureuses de leur ville, ouverte et désireuses de venir en aide aux autres, soucieuses du bien-être de chacun… Bref, je suis tombée dedans et je n’en suis jamais ressortie ! De là, une grande famille de bénévoles est née ! Nous avons créé l’association Bénévoles en Action qui assure aujourd’hui la gestion intégrale des quelques 130 bénévoles des Journées du Patrimoine.

Après cette expérience, je me suis investie sur plusieurs événements en tant que bénévole, pour le plaisir de contribuer à la réussite de différentes manifestations.

Mais années après années, je me suis vue confier bénévolement la gestion des équipes bénévoles sur des événements pour lesquels j’avais postulé en tant que bénévole. C’est le cas du départ de la Solitaire du Figaro 2013, du Challenge du Ruban Rose ou encore du Marathon de Bordeaux secteur Bastide.

Dans le cadre de mon travail, j’ai par la suite recruté des équipes bénévoles pour d’autres grands événements bordelais : Bordeaux Fête le Vin, Bordeaux So Good… Et bien sûr les Olympiades des Métiers & Abilympics en mars 2016.

A la question : « quels sont vos hobbies », ma réponse est… « la gestion d’équipes bénévoles » !

 

2/ Que signifie exactement « être responsable des bénévoles » ?

« La première étape est la définition des besoins : en terme de mission, d’horaires et de quantités de bénévoles nécessaires. Une bonne définition des besoins permet un bon recrutement. Une fois le recrutement effectué, il s’agit de trouver l’équilibre entre les envies de chaque bénévole, ses disponibilités et les besoins déterminés par l’organisation. C’est la partie la plus délicate car il faut que tout le monde y trouve son compte ! Une fois chacun placé sur une mission, il faut établir des fiches missions et proposer des réunions permettant à chacun de bien appréhender sa mission. Cette partie est primordiale pour que l’événement se déroule dans de bonnes conditions et que le bénévole en reparte avec de bons souvenirs. Bien que le zéro défaut soit impossible à atteindre, je fais mon maximum pour transmettre l’ensemble des informations dont je dispose. Mon objectif est que tout le monde reparte avec le sourire ! »

 

3/ Quelles missions proposez-vous aux bénévoles pour les sélections nationales qui se dérouleront du 9 au 11 mars 2017 ?

« Nous proposons beaucoup de missions en lien avec l’accueil et l’information des visiteurs, l’objectif est que chaque personne qui entre sur le site reparte en ayant trouvé ce qu’il cherchait. Nous proposons notamment des circuits de visite pour les publics scolaires qui leur permettront de bien appréhender l’événement et découvrir de nombreux métiers, l’idée étant de leur fournir un vrai outil d’orientation.

Il y a également une mission d’accompagnement de délégations. Des bénévoles vivront avec chaque délégation dès son arrivée sur le territoire et jusqu’à son départ. L’objectif étant de résoudre rapidement tous les petits problèmes liés à la logistique ou autre grâce à l’intervention rapide des bénévoles.

La gestion des parkings est une mission déterminante pour le déroulement de l’événement.

Nous recherchons aussi des bénévoles pour aider au montage et au démontage. C’est une mission que je trouve particulièrement sympathique car on aide l’événement à prendre forme petit à petit ! Et l’ambiance y est très conviviale. »

 

4/ Comment devient-on bénévole ?

« Dans l’idée, tout le monde peut devenir bénévole. Seul impératif : en avoir envie.Certaines missions bénévoles demandent des qualifications particulières. Exemple : l’accueil d’une délégation anglophone lors des Abilympics.

Mais de manière générale, une personne motivée et de bonne volonté a tout à fait sa place dans une équipe bénévole. »

 

5/ Votre devise dans la vie ?

« S’ il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème ! »

Crédit photo Paul Robin

Nous suivre